La Petite Biennale des Possibles | Mars 2011

« A la croisée des enjeux artistiques, culturels et sociaux qui façonnent l’espace urbain »,
la première édition de la Petite Biennale des Possibles, a eu lieu du 7 au 13 mars 2011.
Le collectif si y a présenté une installation sonore, un concert performance participatif et un orchestre de haut parleur.

Le Compostier, Rue Cluzan
Installation sonore multipoints

Les associations Brin D’Guill et Les Compostiers sont des acteurs culturels implantés dans le quartier de la guillotière.
La première propose depuis 2004 des espaces jardinés accessibles à tous, favorisant rencontres et échanges entre habitants.
La seconde a quant à elle pour objectif la mise en place d’une filière de compostage sélectif, valorisant ainsi une démarche éco-citoyenne en permettant à chacun de réduire son impact environnemental.

Julien Grosjean et François Lamy ont imaginé une mise en son du jardin.
Des haut parleurs y sont disposés de manière éparse, laissant entendre des paroles récoltées auprès des acteurs de ce lieu.
Parallèlement, des objets usuels liés à l’univers culinaire deviennent ça et là des sources sonores

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Concert Performance Participatif : l’Orchestre de Métallophone.


Proposé dans le cadre des Randonnées Poétiques (des déambulations urbaines nocturnes, ponctuées de propositions
artistiques), l’idée de l’orchestre de Métallophone s’est construite autour de la présence d’une immense barrière métallique sur le parcours rue Béchevelin.
Arrivé à sa hauteur, le public était accueilli par un reporter de Radio Béchevelin, micro en main et émetteur en bandoulière, lui faisant comprendre à demi mots qu’il allait être l’interprête de l’oeuvre musicale qu’il était venu voir.
Un Chef d’Orchestre apparaissait alors, une grande barre en fer à la main en guise de baguette de direction, pour conduire à l’aide de gestes simples les apprentis concertistes dans une interprétation musicale faite de frappés, de frottés et de glissés, les invitant à user des propriétés sonores et résonnantes de la barrière métallique.

Orchestre de Haut-Parleurs.

Durant ces mêmes Randonnées Poétiques, le public était accueilli un peu plus loin par une diffusion sonore issue d’un dispositif de multidiffusion fixé entre les branchages, et laissant entendre une collection de sons récoltés les jours précédents autour du quartier.


La Petite Biennale des Possibles | Mars 2011

« A la croisée des enjeux artistiques, culturels et sociaux qui façonnent l’espace urbain »,
la première édition de la Petite Biennale des Possibles, a eu lieu du 7 au 13 mars 2011.
Le collectif si y a présenté une installation sonore, un concert performance participatif et un orchestre de haut parleur.

Details »